En ces temps de Covid, ventiler est impératif… Plus que jamais !

Se connecter

07-12-2020

En ces temps de Covid, ventiler est impératif… Plus que jamais !!

Comment les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation devraient-ils idéalement fonctionner pour prévenir la circulation du Covid-19 sur le lieu de travail ?

Ici, nous faisons le point sur les dernières données concernant la propagation “longue distance” par voie aérienne.

Cadre

Le COVID-19 se propage de 3 manières :

undefined

Le rôle de la ventilation

En général, un mécanisme de dispersion longue distance par voie aérienne signifie que maintenir une distance de 1 à 2 m d'une personne infectée n'est pas suffisant.

Afin de contenir le risque d’infection à 1,5 m d'un individu infecté, un contrôle de la concentration des particules dans l’air grâce à la ventilation est nécessaire.

Recommandations de l’ECDC

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a élaboré des lignes directrices COVID-19 sur la ventilation des espaces intérieurs afin de réduire les risques environnementaux de transmission par voie aérienne.

Les principales raisons et conclusions de l’ECDC peuvent être résumées comme suit :

  • La transmission du COVID-19 se fait principalement dans des espaces intérieurs fermés.
  • Il n'existe actuellement aucune preuve d'infection humaine au Covid-19 causée par des particules infectieuses dans l’air qui se propagent par les conduits d'air du système de ventilation. Le risque est évalué comme très faible.
  • Les systèmes HVAC bien entretenus, y compris les climatisations, filtrent en toute sécurité les grosses gouttelettes infectées. Les aérosols COVID-19 (petites gouttelettes et noyaux de gouttelettes) peuvent se propager par les systèmes HVAC à l'intérieur d'un bâtiment ou d'un véhicule et par les unités de climatisation autonomes lorsqu’il y a recirculation de l’air.
  • Le flux d'air généré par les climatiseurs peut faciliter la dispersion des gouttelettes excrétées par les personnes infectées sur de longues distances dans la pièce.
  • Les systèmes HVAC peuvent jouer un rôle supplémentaire pour diminuer la dispersion dans les espaces intérieurs en augmentant la vitesse de renouvellement de l'air, en réduisant la recirculation de l'air et en augmentant l'utilisation de l'air extérieur.
  • Les gestionnaires d'immeubles doivent entretenir les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation conformément aux instructions actuelles du fabricant, notamment en ce qui concerne le nettoyage et le remplacement des filtres. Il n'y a aucun avantage ou besoin de cycles de maintenance supplémentaires liés au COVID-19.
  • Les réglages d'économie d'énergie, tels que la ventilation à la demande contrôlée par une minuterie ou des détecteurs de CO2, doivent être évités.
  • Il convient d'envisager de prolonger les durées de fonctionnement des systèmes HVAC avant et après la période normale.
  • Le flux d'air direct doit être détourné des groupes de personnes afin d'éviter la propagation et la transmission des agents pathogènes par les personnes infectées.
  • Les organisateurs et les gestionnaires responsables de réunions et d'institutions d'infrastructures critiques devraient, avec l'aide de leurs équipes techniques/de maintenance, étudier les possibilités d'éviter autant que possible l'utilisation de la circulation d'air. Ils devraient envisager de revoir leurs procédures pour l'utilisation de la recirculation dans les systèmes HVAC sur base des informations fournies par le fabricant ou, si elles ne sont pas disponibles, demander conseil au fabricant.
  • Le nombre minimum de renouvellements d'air par heure, conformément aux prescriptions applicables dans la construction, doit être assuré à tout moment. En augmentant la quantité de ces renouvellements d’air à l’heure, le risque de transmission dans les espaces clos est réduit. Cela peut se faire par une ventilation naturelle ou mécanique, selon le milieu.

Dans ces recommandations, l’ECDC souligne l'importance de la ventilation en concluant que la garantie d'une ventilation optimale, adaptée à chaque environnement intérieur spécifique, peut être cruciale pour prévenir les épidémies et les événements favorisant la propagation.

Recommandations de la REHVA 

La REHVA (Fédération européenne des associations de chauffage, ventilation et climatisation) a publié le 17 novembre 2020 une mise à jour de son document d'orientation COVID-19 avec des recommandations pour les solutions de ventilation comme "contrôles techniques" clés pour réduire les risques environnementaux de la transmission par voie aérienne.

Ce document se limite aux bâtiments commerciaux et publics.

Selon la hiérarchie établie dans ce document, les mesures qui concernent la ventilation et les autres techniques HVAC-S se situent à un niveau supérieur que l'application des contrôles administratifs et des équipements de protection individuelle (y compris les masques). Il est donc primordial d’englober la ventilation et les autres mesures qui concernent les technologies du bâtiment dans le cadre de votre stratégie de prévention contre la transmission du virus par l'air.

undefined

Le Conseil Supérieur de la Santé suit les recommandations de la REHVA et a publié en mai de cette année une publication basée sur la version précédente de la REHVA